Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Histoire actuelle » Et maintenant, où en est-on?

Et maintenant, où en est-on?

Et maintenant, où en est-on? Que devient l'ergothérapie?

Que devient l'ergothérapie?


Une proposition d’article de la revue VST sur le thème « que devient l’ergothérapie ? » est devenue le prétexte à des conversations entre 5 ergothérapeutes. (Bruno Schmitt, Christian Bossard, Marie Coline Whilidal, un modeste anonyme qui a refusés de signer de son nom malgré toutes les bonnes idées partagées et moi-même). Voici donc toute l'histoire de ce partage d’idées dont nous avons tenté de rend... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Se fédérer

Se fédérer


Une demande La revue VST a demandé à l'un des ergothérapeutes de notre lieu de travail un article sur le devenir de l'ergothérapie. Lorsqu'il m'a proposé de le faire, ma première réaction a été de dire qu'il me semblait important de réunir un groupe de travail, alliant la présence d’ergothérapeutes variés, certains dits « d’ancienne génération » et d’autres issus de la « nouvelle vague ». En effet ... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Etre ou ne pas être ergo?

Etre ou ne pas être ergo?


LA question identitaire « Je ne suis pas ergothérapeute ». L’un des participants, à l’origine de toute cette affaire, annonce d’emblée, sous forme d’une boutade mi-provocante, mi-sérieuse, qu’il ne se sent plus du tout ergothérapeute. Voilà une affirmation qui finalement n'étonne personne car la définition même de ... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Définir notre métier

Définir notre métier


Notre réunion continue donc et après avoir évoqué tout la large palette des activités possibles utilisées par des ergothérapeutes, nous constatons que nous sommes à la fois fiers de cette polyvalence, mais nous constatons aussi que cette large palette rend difficile la claire définition des limites de nos interventions. Notre polyvalence fait notre richesse, mais trace aussi des lignes de faiblesse. La conceptualisation de notre méti... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Donner de la valeur

Donner de la valeur


La notion de la difficile reconnaissance de notre profession traverse aussi nos questionnements et nous évoquons un sentiment de « narcissisme professionnel » plus ou moins satisfait. Nous avons tous , peu ou prou, le désir de voir notre métier reconnu dans sa spécificité et sa valeur thérapeutique et chacun d'entre nous a ainsi pu évoquer les stratégies que nous avons pu déployer au cours de notre carrière. Le regard des aut... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Donner du sens

Donner du sens


Communiquer sur nos objectifs Le passage de la reconnaissance de notre métier se fait aussi par la communication sur nos objectifs, par la participation aux réunions de synthèse et par la notion de prescription médicale. (Un petit clin d’½il peut nous conduire à nous demander, si nous travaillons « sur prescription médicale » ou « sous prescription médicale »…) L’orientation et l’indication d’ergothérapie ... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? La question du devenir

La question du devenir


Après avoir partagées nos histoires, tenter de re-définir un peu le contour de nos façon respectives de pratiquer notre métier, après avoir partagés souvenirs et expériences, nous sommes ensuite revenus à la question posée par cet article que nous avions donc la ferme intention d'écrire ensemble. Que devient-donc l'ergothérapie? A l'ancienne? Il semble que l’image de l’ergothérapie « traditionnelle » an... [Lire la suite]
Et maintenant, où en est-on? Et le patient dans tout cela?

Et le patient dans tout cela?


Le principal concerné reste le patient. Un patient, surtout le « fameux schizophrène », que notre société peine toujours autant à accueillir dignement: il est volontiers associé à l’image de violences meurtrières véhiculées par les médias au travers de multiples fictions ou de la spectacularisation de faits divers aussi regrettables qu’exceptionnels. Or la quasi-totalité des meurtres sont perpétrés par des individus consid... [Lire la suite]
Ergopsy - 2015
Infos légales