Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Groupe Autonomie-Projets » Outils ludiques

Des outils ludiques

Des outils ludiques Zoom sur Des outils ludiques


Les jeux, proposés durant les séances, doivent être suffisamment nombreux pour permettre un roulement durant des hospitalisations longues.


Ils peuvent être issus du commerce, adaptés, créés par les thérapeutes, les étudiants ou co-créés avec les patients.






L'excursion céleste  (commande d'un jeu à réaliser à partir des 33 ressources du bilan AERES et de la vidéo du cosmos mental (voir ici), créé par Marie Dufour étudiante 3ème année en ergothérapie

But: L'excursion céleste propose une petite ballade pour permettre aux participants d’identifier leurs ressources et de parler des situations qu'ils ressentent comme des obstacles. Les patients repartent avec une petite liste concrète, s’ils le souhaitent, de leurs ressources.

Déroulement: le jeu consiste à déplacer ses pions sur un plateau représentant le symbole de l'infini, situé entre une planète ressources et une planète obstacles. Selon la case sur laquelle le pion s'arrête, la discussion portera sur l'une des ressources proposées (qualités personnelles, ressources humaines, animales ou environnementales, loisirs...) ou sur un obstacle potentiel (déni, solitude, deuils...). Les cartes obstacles set ressources peuvent être enrichies par les participants au fur et à mesure des séances de jeu. Des cases bonus proposent des situations imaginaires ludiques, loufoques, incongrues, pour permettre un temps un peu plus léger.



Jeu Autonomia (créé par Véronique Boichot, ergothérapeute)

But : Un jeu autour de l’autonomie avec des mises en situations très concrètes. Les personnes se déplacent sur un plateau de jeu commun, proposant 9 items (loisirs/travail, santé/sécurité, argent, logement, soins/hygiène, alimentation/consommations, relationnel, communication/sentiments, orientation/déplacements).

Déroulement : Le jeu consiste à répondre à des cartes questions, sur le thème correspondant à la case où leur pion se pose. Des cases blanches permettent aussi aux personnes de choisir (adaptation du jeu initial). La discussion est amorcée déjà par la personne qui tire la carte, mais peut être ensuite élargie à tout le groupe. Il est important lors de l’animation, de ne pas rester dans le domaine du vrai ou faux, ou de la compétition personnelle, mais de favoriser un échange de savoir entre les personnes présentes.
Des mises en situations concrètes (remplir un chèque, lire un plan, etc…) permettent à la personne d’entrer dans une dimension plus active et pas uniquement répondante aux questions.



Jeu de la maison (créé en équipe pluri-disciplinaire et avec les patients) (voir article)

Partie habiletés sociales : Cette partie du jeu vise à permettre aux patients d’entrer en interactions sociales et verbales, autour de la thématique de la maison. Il s’agit de favoriser la distinction entre les représentations personnelles et les représentations sociales. C’est un jeu d’expression. Il n’y a pas de gagnant et le jeu s’achève au bout d’un temps donné, fixé au départ.
Les patients se déplacent sur un plateau représentant une façade extérieure de maison. Un dé permet d’aller, au hasard, dans les 12 pièces de la maison. La personne tire alors une carte qui va proposer plusieurs pistes d’interactions verbales :
  • Choix pour permettre l’affirmation de soi et d’une position personnelle
  • Évocation d’un souvenir autour de l’une des pièces de la maison, pouvant permettre une expression plus intime, si la personne l’accepte
  • Expression autour d’une émotion pour permettre d’imaginer comment réagir dans telle ou telle situation
  • Expression autour d’une situation imaginaire relationnelle
  • Résolution autour de petits problèmes du quotidien (ex : une étagère qui dégringole)

Partie DéKo : Les patients ont leur maison personnelle en tissu. En se déplaçant sur un plateau, ils vont devoir faire des choix autour des éléments de décoration concrétisés par des petits objets (tissu, carrelage, papier peint) ou par des images (lampes, meubles, plantes, etc…). Le jeu permet de repérer si les éléments sont intégrés de façon cohérent ou non. La dimension de décoration de son espace personnel entre dans la dimension du plaisir et de la représentation.



Jeu de la cuisine (Création de Gwendoline Michel et de Marie Dufour, stagiaires ergo en 2020)

But : Un jeu pour proposer un temps d’échange autour des menus, des calories, des qualités des aliments et du plaisir....Il s'agit de réaliser un menu, choisi parmi le 6 menus suivants: ligth, gourmand, sportif, enfant, papi-mamie, végétarien. Ces menus proposent des contraintes de calories, ou de quantité de protéines, glucides ou lipides (maximum deux contraintes). Le jeu permet à la fois un travail cognitif grâce aux contraintes imposées et une possibilité, d'été, d'hiver... de choix personnel dans le choix des aliments variés pouvant entrer dans ce menu (légumes, protéines, produits laitiers, féculents,fruits et divers). Des discussions autour des préférences et habitudes alimentaires peuvent aussi avoir lieu, permettant un partage autour des plaisirs ou des restrictions alimentaires des participants.

Déroulement : Un plateau de jeu avec des cases aliments, des cases switch (échanges de cartes), ds cases joker (vol de cartes) et des cases "le saviez-vous" (petites informations). le déplacement se fait avec des pions et un dé. Des cartes aliments et le saviez-vous sont disposés sur le plateau.

Fin de jeu : Le jeu s’achève quand toutes les personnes ou les groupes ont réalisé leurs menus.

Variantes
  • Jeu en équipe de 2 ou 3 personnes
  • Jeu personnel


Jeu des loisirs (adapté d’un jeu créé par des Assistantes Sociales d'un service d’addictologie, avec leur aimable autorisation)

But : Un jeu pour proposer un temps d’échange autour des loisirs, favoriser une mise en représentations, en mots, découvrir de nouveaux loisirs et inciter la personne à pratiquer ce type d’activités.

Déroulement : Mise en place collective du plateau de jeu, réalisé avec 5 grandes images de loisirs (actifs, culturels, calmes, créatifs et questions diverses) et des petites cases faites en lino. Déplacement de pions avec deux dés. Lorsque la personne arrive sur l’une des 5 grandes images, elle tire une carte qui correspond à la thématique de la grande image du plateau de jeu. Une discussion collective autour de la thématique proposée par la carte est alors possible, sur un loisir actifs, culturels, calmes, créatifs ou sur une des questions diverses.

Fin de jeu : Le jeu s’achève soit quand toutes les personnes sont passées par les 5 cases, soit au bout d’un temps donné. Il n’y a pas de gagnant.

Variantes en fin de jeu
• Proposer ensuite 3 ou 4 cartes à chaque personne pour les classer dans les catégories
• Proposer de choisir une carte et d’en parler, comme un photo-langage
• Proposer un classeur avec des adresses d’activités de loisirs à pratiquer



Jeu autour de l’hygiène (jeu du commerce : « quand le gant de toilette reste sec »
avec deux niveaux possibles)

Photolangage autour de photos centrées sur le thème de l’hygiène
  • But du jeu : favoriser une expression autour de l’hygiène
  • Déroulement : Choix de ceux cartes par personne et discussion
  • Fin de jeu : Quand chacun et chacune a pu s’exprimer
  • Cette partie du jeu est la plus appréciée par les patients
Jeu d’éducation thérapeutique autour du thème de l’hygiène
  • But du jeu : permettre une discussion et un apprentissage autour des notions d’hygiène
  • Déroulement : Se déplacer avec pions et dès sur un plateau, proposant 3 types d’action possible :Réponse à une question, mimer, dessiner 
  • Fin de jeu : soit en fonction du temps ou lorsque quelqu’un a terminé et gagné, sachant que la notion de compétition n’est pas très pertinente dans de tel types de jeux.
  • Il est à noter que certaines cartes ont été retirées, soit pour des raison d’intimité (type dessiner des sous-vêtements ou mimer une toilette) ou pour des raisons de complexité dans les cartes à mimer ou à dessiner. Les cartes questions sont parfois complexes, mais permettent un apprentissage, y compris pour l’animateur…


D'autres jeux ou pistes à creuser

Jeu « famille et amis » (jeu du commerce)

Un petit jeu d’interactions sociales sous forme de questions-réponses, autour de thématiques diverses. (L’inconvénient de ce jeu est le tutoiement sur les cartes questions. Il est utilisé plutôt comme un « joker » pour ne pas tourner toujours sur les mêmes jeux.L'avantage est son prix très très bas!)

Jeu sur la Meurthe et Moselle (un vieux jeu créé par la région pour promouvoir la Meurthe et Moselle) Un jeu peu utilisé, mais qui peut permettre une sorte de quizz sur la région et ce qui s'y trouve.

Jeu de "gestion des émotions" (un jeu co-créé par deux ergothérapeutes): Ce jeu, utilisé dans un protocole d'ETP pour des patients allant être opérés d'un bypass, est également utilisable dans ce cadre. (Voir article ).

Jeux d’orientation (Jeu à créer, à partir du test des errances multiples)
Réalisation de mini-parcours autour de l’hôpital puis de plus en plus éloignés et complexes pour favoriser des découvertes et des déplacements. Entrainement cognitif autour de l’orientation. Ce jeu reste à faire...
Exemples : trouver un nom de rue, regarder un détail d’une maison, compter des éléments divers, etc…

Jeux autour du planning (à créer sur une idée d'une stagiaire ergo)
Jeu à développer autour du fait d’organiser un planning, de manière collective, pour réussir à créer un planning sur une semaine, pour une personne imaginaire ou pour l’un ou l’une des participants.

Jeu autour du budget (à créer...)


Et tous ceux que vous pourrez trouver, créer, m'envoyer, etc...



| |
Ergopsy - 2015
Infos légales