DECOUVERTESQUESTIONNAIRE ***Journée en santé mentaleExposition virtuelleErgo et sommeilA lire, à découvrirDes sites à visiter COTE CORPSEnregistrements séancesUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesHypnose et douleurLa pleine consciencePENSER SA PRATIQUEEtre ergo en psyGRESM et livre blancMéditations personnellesModèles conceptuelsSoin/thérapie psychique Côté psycho-dynamiqueModèles en ergothérapie ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseQuestionnaires ergoDISPOSITIF THERAPEUTIQUEPourquoi et comment? Relation thérapeutiqueCadre thérapeutique Activités et médiationsAnalyses réflexivesAnalyses de pratiques Analyse d'activitésAnalyse d'ateliersStructurer la thérapieDispositif institutionnelProcessus d'interventionDonner du sens Objectifs ou processus? Co-construire des objectifsProcessus thérapeutiquesCLINIQUEHistoires ou cas cliniques?Structures et personnalitésPathologiesAu cinémaEn addictologieLettre oubliée Addictologie et ETPAtelier d'écriture Obésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passCongrès 2021 du GROSDES PRATIQUESJouer Cadre et analysesExpression Des squigglesRessources-compétencesEmotionsAutonomie Jeu de la maisonWebinaire ANFE 2021Vivre ses émotionsThéories Des pratiques en PsyRéhabilitationGroupe Autonomie-Projets Groupe ressourcesDeltamorphosesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Deltamorphoses » Le projet

Babacar

Babacar Zoom sur Babacar













IL ÉTAIT UNE FOIS UN MASQUE AFRICAIN NOMMÉ BABACAR
QUI AVAIT TOUJOURS LE SOURIRE
MAIS CE QUI NE SE VOYAIT PAS AU PREMIER REGARD
EN COULISSES LE FAISAIT SOUFFRIR
CE MASQUE AVAIT UNE PLUME POUR VOLER, MAIS IL N’EN AVAIT PAS LE MODE D’EMPLOI
AU LIEU DE QUOI, IL PRÉFÉRAIT LA FUMER POUR COMBLER SON DÉSARROI
UN JOUR, CETTE PLUME LUI CONTA :

“AVANT D’APPRENDRE À VOLER, IL FAUT TE RASER
CAR LE POIDS DE TA BARBE
T’EMPÊCHE DE DECOLLER”

IL LE FIT MALADROITEMENT, ET FINIT PAR L’APPRÉCIER

“ TROUVER TON CHEMIN SERA DIFFICILE, IL SERA TRUFFÉ D’EMBÛCHES”

DIT LA PLUME, QUI RESSEMBLAIT ÉTRANGEMENT À MAMIE FOURRUCHE

CE MASQUE, TOUJOURS DISCRET, VOIRE INVISIBLE, DÉCIDA DE SE MONTRER POUR VAINCRE SA TIMIDITÉ

TOUT LE MONDE RIGOLAIT DE LUI, MAIS SA FIDÈLE PLUME LE RASSURAIT :

“ OUI LES GENS NE TE TROUVENT PAS BEAU, MAIS TOI TU TE PLAIS, C’EST LE PRINCIPAL”

EN QUÊTE DE SES ORIGINES, LE MASQUE S’ENVOLA VERS SA TERRE NATALE

ENVERS ET CONTRE TOUS, IL SE DÉCOUVRIT PERSÈVERANT
UN TRAIT DE SA PERSONNALITÉ, DONT IL ÉTAIT JUSQUE LÀ, INCONSCIENT

DANS CE FROID GLACIAL, IL DEVAIT SLALOMER ENTRE LES OBSTACLES
MAIS SA PLUME MAGIQUE, UNE FOIS DE PLUS, FIT DES MIRACLES

POUR AFFRONTER LES ÉLÉMENTS, ELLE SE TRANSFORMA EN CACHE-NEZ
ET L’ACCOMPAGNA JUSQU’EN AFRIQUE, CETTE TERRE QUI L’APPELAIT

SOUDAIN, IL AVAIT CHAUD, LA TEMPÉRATURE AVOISINAIT LES 40 DEGRÉS
IL DUT AFFRONTER DES LIONS, DES VAUTOURS, DES GIRAFES, LES ARBRES ÉTAIENT ASSÉCHÉS

UN BEAU MATIN, IL EUT PEUR CAR IL N’AVAIT PLUS DE MOUSSE À RASER
IL ÉTAIT À TERRE ET NE POUVAIT PLUS AVANCER

AU SOUK, UNE MARABOUTE NOMMÉE FATOU LUI DIT:

“C’EST MOI QUI TE PARLAIT À TRAVERS LA PLUME “

BABACAR RÉPONDIT :

“ QU’ATTENDEZ-VOUS DE MOI, EN SOMME ? “

IL SOUFFRAIT TERRIBLEMENT, À CE MOMENT IL LUI SEMBLAIT MOURIR
BABACAR VOYAIT TOUT SON VOYAGE DÉFILER, IL SE SENTAIT PARTIR.

MÉFIANT, IL ESSAYA DE FAIRE FACE À LA MARABOUTE
MAIS AFFAIBLI, IL SE DIT:

“ JE VAIS PRENDRE SON AIDE”

JOUR ET NUIT DEVANT UN FEU DE CAMP, ILS APPRIRENT À SE CONNAITRE

PEU À PEU, UN RELATION D’AMITIÉ S’INSTALLA ENTRE EUX
ILS SE DEMANDÈRENT COMMENT SE CRÉER UN BUT EN COMMUN DANS LA VIE

AVEC LE TEMPS, LA PLUME DEVENAIT MUETTE
SON ESPRIT SE REMPLISSAIT DANS LA MARABOUTE, COMME UN TRANSFERT EN WIFI

UN JOUR, ILS ENTREPRIRENT UN VOYAGE POUR AIDER LA POPULATION
DU NORD AU SUD, DE L’EST À L’OUEST, IL ÉTAIT VENU LE TEMPS DE L’ÉMANCIPATION

APRÈS 10 ANS, LE MASQUE ÉTAIT DEVENU UN HOMME
LA MARABOUTE, ELLE, UNE VIEILLE FEMME RESPECTABLE

ILS DÉCIDÈRENT DE VEILLER L’UN SUR L’AUTRE, SUR L’ILE DE MADAGASCAR LEUR DERNIÈRE ÉTAPE.


Julien




| |
Ergopsy - 2015
Infos légales