Cabinet en ligneHumour ZergoSite schizo-quoi? GRESMBiblio and COFORMATIONS Jeux thérapeutiquesVivre ses émotionsMédiations projectivesD'autres possiblesENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyPowerpoint de coursCours IFE NancyCours IFE AlençonCours IFE LavalCours IFE PoitiersMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE Paradigmes, approches, courants ou modèles? Paradigme bio-psycho-socialLes fondements de l'ergoModèles de pratique ergoModèles inter-disciplinairesEtre intégratif???Réflexions diversesEtre ergo en psyWebinaire santé mentaleLettre oubliée (addictologie)Méditations personnellesCOTE CLINIQUEContextes des soinsC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesDEMARCHE D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processus(Se)transformer? MOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieConcepts psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireCréation et sublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Créer un espace sécureMédiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivantePhotoexpression Consignes créativesVillages imaginairesAtelier d'écriture Les petites bouteillesMédiation sonoreDU COTE DE L'OBJETConceptsTransionnalitéDésir de réparationDestin de l'objetProcessus thérapeutiquesAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier Grille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsEt le mandala ???Des objets symboliquesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsCOMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelier AVQGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passUn outil ludique
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Hypnose et douleur » En rhumatologie

Sécurité et ressources


La seconde séance permet les premières découvertes de la transe hypnotique et en particulier la safe place, le lieu sûr. Les personnes ayant déjà pratiquée une première séance intégrative lors de leurs parcours d'ETP, il est possible de proposer une séance moins guidée pour leur permettre d'écouter leur intuition en priorité et ainsi commencer à entrer dans une dimension d'écoute de soi plus que d'écoute des "conseils" de l'autre.



Bulle de sécurité

  • PERCEPTUDE CORPORELLE: Invitations à des auto-massages et/ou mouvements intuitifs du corpsInsistance sur les notions d'enveloppe corporelle (type contenance du Moi-peau de D.Anzieu), avec des mots favorisant des suggestions de sécurité: enveloppe, limites du corps, solidité interne (dont la conscience est favorisée par des vibrations sur les zones osseuses ou l'utilisation d'un objet de massage solide permettant de commencer à ressentir l'espace profond), sensation de poids et de densité du corps (conscience du dos (mouvements ou massage contre un mur avec une balle à picots), conscience du corps comme ancrage et enracinement (zone des pieds et points de contact du corps)...Tout ce travail de perception corporelle, d'éveil des sensations est proposé en alternant des invitations à laisser le cerveau découvrir et constater le changement possible, pour que ce changement puisse s'ancrer dans l'inconscient corporel.
    • Quelle est la zone de votre corps qui a envie d’être massée ? De quelle façon ? Lente et douce ? Enveloppante ? En surface ou en profondeur ? Dans un seul point ou dans une zone plus large ?... »
    • Quelle est la zone de votre corps qui en envie de bouger ? Cette zone a envie de se mettre en mouvement, de trouver un mouvement qui soit bon pour vous, qui soit confortable…Autorisez-vous à entrer dans la lenteur et l’écoute intuitive de ce que votre corps demande, a envie de faire… »

  • SIGNALING: La préparation du corps s’achève sur le massage de ventre: Zones du deuxième réchauffeur (zone plexus solaire et du diaphragme) et le troisième réchauffeur (centre de gravité) : propositions de découvertes de type auto-massages, mouvements ou respiration abdomino-périnale pour ancrer la respiration en pleine conscience dans le ventre. Les personnes sont invitées à garder les mains sur la zone du ventre. Lorsque leurs mouvements s’arrêtent, la thérapeute sait qu’elle peut poursuivre la séance.« Quand vous vous sentez prêts à entrer dans une découverte de votre paysage corporel, de votre jardin secret, je vous invite à laisser vos mains s’arrêter et peut-être envelopper votre zone centrale, votre centre de gravité, cette zone où, si vous étiez une planète, votre feu intérieur, votre énergie profonde est installée… » (Passage volontaire d’un verbe au passé à un verbe au présent, dans une confusion qui amène doucement vers la dissociation).

  • RESPIRATION: Il est possible de proposer, selon les besoins des personnes présentes, différentes pistes:

    • D’écouter l’expiration qui est le temps où tous les muscles se relâchent : « A la fin de l’expiration tous, les muscles sauf le c½ur se relâchent...Je ne sais pas quand vous allez apprécier de ne rien faire, juste de ressentir le plaisir d’être là… ».
    • D’écouter le temps de l’inspiration qui vient ressourcer et alléger « Et peut-être cette sensation d’être inspiré/ée est … bonne pour vous…agréable…en plénitude…en légèreté…ou peut-être autre chose… »
    • D’apprécier la respiration sans intention volontaire de la changer, juste en constatant que quelque chose est ainsi en mouvement en soi-même: « Je ne sais pas si vous avez remarqué que votre respiration a changé et que cela peut continuer"


Le lieu sûr ou être chez soi

  • SECURITE INTÉRIEURE: En travail psycho-corporel, il est fondamental d’instaurer un sentiment extérieur et intérieur de sécurité. Le sentiment de sécurité extérieur est assuré par la thérapeute et sa voix, ainsi que par le setting de la salle (lumière, objets, bulle sonore…). Le sentiment intérieur et personnel de sécurité dépend bien sûr, du vécu personnel et de l’histoire de chacun. Les automassages et la pleine conscience de soi contribuent à installer un sentiment état de sécurité, en renforçant, entre autre chose, la conscience du Moi-peau, avec ses limites et sa capacité à proposer une enveloppe physique et psychique contenante. En hypnose, le travail sur le sentiment de sécurité intérieur est nommé la « safe place », ou « lieu sûr ».
  • LIEU SUR: Nous entrons alors dans la proposition du lieu sûr, du lieu sacré, du lieu intérieur avec le VAKOG et la projection de soi-même dans ce lieu intérieur. Ce chez soi intérieur est proposé, dans une expérience de confusion, entre corps et esprit, pour ancrer le sentiment de sécurité dans le corps ET dans l’esprit. Des phrases induisant la confusion et la dissociation proposent cette expérience qui est ainsi saupoudrée de mots et de suggestions hypnotiques.
  • INDUCTION: « Vous êtes dans les sensations de votre ventre, de votre centre le plus profond, vous êtes chez vous…Vous allez pouvoir vous installer dans votre paysage corporel intérieur, le plus intime et le plus profond. Votre esprit, au c½ur de votre corps relâché, va lui aussi trouver son espace intérieur de tranquillité, de sécurité, de pause….Peut-être êtes-vous dans une grotte, une bulle, un paysage intérieur ou extérieur, ou peut-être autre chose…Vos yeux voient des couleurs et des formes agréables et sécures…Vos oreilles entendent des sons qui sont bons pour vous…Votre nez et votre bouche goutent à des odeurs et des gouts que vous appréciez…Vos mains touchent des matières, caressent ou pétrissent des objets…Tout votre corps éprouve un sentiment de plénitude dans cet espace sacré…Vous êtes chez vous…Dans votre centre le plus intime, au c½ur de vous-même…Votre respiration est ample et vous pouvez la gouter, l’apprécier, en plénitude…Vous connaissez à présent, votre lieu intérieur et vous savez que vous pouvez y revenir quand il vous est nécessaire…C’est à partir de ce lieu que vous allez pouvoir entrer dans un voyage intérieur dans vos ressources… »


Le personnage ressource


  • INDUCTION/PROJECTION: A partir du lieu sûr, il faut permettre à la personne d'entrer dans sa globalité et pas juste son problème. Il ne s’agit donc pas de lutter contre la douleur, ni de faire quelque chose directement dessus. Il faut passer par l’arrière-cour, l’autre scène, le second foyer invisible de l’ellipse. L’idée n’est pas d’utiliser la conscience, même en état modifié, pour faire quelque chose de volontaire, mais d’entrer à l’écoute de ce qui est proposé par l’inconscient-ressource. Nous allons donc proposer une projection. Une rencontre avec une personne dite « ressource » est alors proposé. Cette personne ressource sera nommée, selon les personnes présentes et leurs cadres de référence, un guide intérieur, un animal totem, un sage intérieur, une personne qui les a déjà aidé… s’inscrit comme une proposition métaphorique qui va permettre à la personne de projeter ses propres capacités sur une personne ressource. Ainsi si la personne ne pense pas avoir de ressources, la proposition que l’on peut faire soi-même quelque chose pour soi est plus facilement contournée. Il faudra parfois du temps à la personne, pour reconnaitre que ce personnage est une projection d’elle-même…
    • « Je ne sais pas de quelle façon vous avez besoin d’aide… Souvenez-vous que vous avez le choix de prendre ce qui est bon pour vous dans ce voyage intérieur…Autorisez-vous à vous écouter, à rêver, à imaginer…Dans votre lieu sacré, vous allez pouvoir accueillir un être particulier…Tout est possible…Un animal, un personnage, un enfant, un être de lumière ou peut-être autre chose…Vous savez que cet être de sagesse a la capacité de vous aider…Vous invitez ce personnage, cet animal, cet être à vous rencontrer dans votre jardin secret, votre chez vous imaginaire…Vous sentez que cet être a les moyens de vous aider et qu’il va vous proposer quelque chose…Vous écoutez ce qu’il a à dire, peut-être une histoire ou un conte…Peut-être une phrase de sagesse…ou peut-être vous recevez un objet…ou peut-être vous allez recevoir un massage, un regard bienveillant…à moins qu’un mouvement tranquille vous permette de vous rencontrer… Il se passe quelque chose… »
  • Plus nous avançons dans la séance, plus il faut faire de longs temps de pause pour permettre à la personne d’être dans un travail intérieur, pour créer de l’attente. Il est important d’utiliser des mots moteurs, pour souligner l’action         possible de la ressource, sans aucun mot impliquant le doute (tenter, essayer…). « Quand c’est Ok pour vous, quand c’est bon pour vous, vous pouvez remercier votre sage, votre animal ou votre enfant intérieur de l’aide qu’il vous a apporté…Sentez comment vous pouvez remercier…Dire au revoir…Reprendre rendez-vous…Ou peut-être autre chose… »

  • ANCRER LA RESSOURCE: Il faut ensuite, ancrer la ressource dans le corps et dans le lieu sûr, en laissant à la personne le temps de trouver sa propre façon d’ancrer ce souvenir dans le corps et ou l’esprit. « Et dans votre lieu sûr vous ramenez un souvenir de cette expérience…de cette rencontre… une bulle de souvenir…Un geste…Un objet… Un message…ou peut-être autre chose… C’est quelque chose de tout à fait intime et personnel…Quelque chose en vous a changé grâce à cette rencontre…»
  • SORTIE DE TRANSE: Remettre la personne dans la conscience du corps, le mouvement progressif et le VAKOG local . Temps de parole bref, centré sur le lieu sûr et la personne ressource, avec l’idée de pouvoir continuer à intégrer cela entre les séances.






Les écrits de cet article sont la propriété intellectuelle de sa créatrice, Muriel Launois et n'engagent qu'elle. (article datant de 2016)
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit.




| |
Ergopsy - 2015
Infos légales