Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Psychologie positive

Psychologie positive

Ou comment voir les choses du "bon" côté avec une "bonne" volonté

C'est Martin Seligman, qui a écrit "La force de l'optimisme" et "Apprendre à faire confiance à la vie" qui a ouvert la voie de ce courant, dans les années 2000. Cette psychologie entend ne pas uniquement positiver les choses, mais tente de définir scientifiquement ce qui nous rend heureux. Ce courant est un héritier de la psychologie humaniste qui nous parle d'humains heureux, empathique et résilients. L'autre fondateur de ce courant est Mihály Csikszentmihalyi est un psychologue américain qui a développé cette théorie du flow, actuellement largement reprise dans des domaines très variés, et qui a même une revue faite de dessins de mandalas à colorier et de petits trucs pour rendre sa vie plus agréable. Des élèves se penchent de plus en plus souvent sur ce modèle dans leurs mémoires...Le positif a le vent en poupe!

La théorie du flow, peut nous permettre de comprendre comment une activité plaisante et signifiante pour la personne peut l'aider à mieux apprécier sa vie. Le flow (ou flux en anglais) est un état mental qu'une personne peut atteindre lorsqu'elle est totalement plongée dans une activité. Un état d'immersion totale qui permet d'employer les émotions au service de la performance et de l'apprentissage. En psychologie positive, le flow (littéralement flux en anglais), est un état mental atteint par une personne lorsqu'elle est complètement plongée dans une activité, et se trouve dans un état maximal de concentration, de plein engagement et de satisfaction dans son accomplissement.

Fondamentalement, le flow se caractérise par l'absorption totale d'une personne dans son occupation. Selon Csíkszentmihályi, le flow est un état totalement centré sur la motivation. C'est une immersion totale, qui représente peut-être l'expérience suprême, en employant les émotions au service de la performance et de l'apprentissage. Dans le flow, les émotions ne sont pas seulement contenues et canalisées, mais en plus positives, stimulantes, et en coordination avec la tâche accomplie. Le trait distinctif du flow est un sentiment de joie spontané, voire de quasi "extase" pendant une activité. (voir Activité ou médiation? )


Les 8 composantes majeures de cet état sont:

  • La tache doit nous permettre de parvenir à une réussite, ce qui signifie que l'objectif doit être bien en rapport avec nos capacités
  • Il est nécessaire de pouvoir se concentrer pleinement sur la tache, l'activité
  • Les objectifs sont clairement établis, favorisant une concentration plus aisée
  • Un feed-back immédiat est possible, favorisant lui aussi, la concentration et le sentiment de retour sur expérience
  • Un investissement important est nécessaire, sans effort excessif mais demandant tout de même, un minimum de dépassement de soi
  • Une sensation de contrôle des actions est importante à pouvoir ressentir
  • La conscience de soi s'efface, le souci d'être, mais revient finalement ensuite
  • Le sentiment du temps écoulé s'altère, semblant s'allonger ou se raccourcir

Ces théories sont regardées avec quelques haussements d'épaules et froncements de sourcils du côté des psychanalystes...Elle se situent plutôt du côté des solutions, des ressources et d'une vision positive de l'humain, pouvant parfois, faire oublier que notre inconscient n'est pas toujours aussi aimable que ces courants pourraient nous le faire croire...
Ergopsy - 2015
Infos légales